Les enfants et la peinture

Initier les enfants à la peinture à l’eau

Pour bien s’épanouir, nos enfants ont besoin d’une activité qui stimule leur sens de créativité, d’expression et d’imagination. Pour cela, peindre constitue une bonne activité ludique ; d’autant plus qu’elle prépare déjà les jeunes enfants à l’écriture et développe la concentration chez les plus grands.

Mais initier des enfants à cet art revient à connaître les différents types qui existent, à avoir des idées de dessins à peindre avec les enfants et recenser les matériels requis pour cette tâche.

De nombreuses possibilités de techniques picturales

L’activité picturale regorge de variantes, mais on pourrait les classer en deux grandes catégories que sont la technique picturale à l’huile et celle à l’eau. Toutefois, il existe une troisième option qu’est la technique mixte, c’est-à-dire utilisation de la technique picturale à l’huile diluée avec de l’eau, sans que nous allions nous attarder sur ce troisième choix non adapté aux enfants.

Quels sont les différentes sortes de techniques picturales existantes?

La peinture à l’huile

Tout d’abord, il y a la technique picturale à l’huile avec laquelle on utilise des pigments et du liant, ce qui permet d’avoir une pâte plus ou moins grasse et épaisse. Avec une brosse, elle s’applique sur un support (toile ou autre) monté sur un châssis. Ce genre pictural se caractérise par sa lenteur à sécher. Cependant, il est à noter que la composition de leur solvant peut contenir des composants allergènes, voire toxiques.Ce qui fait qu’elle est à proscrire à un enfant.

Donc, essayons de voir comment initier les enfants à peindre à l’eau, étant moins risquée pour les artistes en herbe, mais qui nécessite toutefois la présence permanente des parents ou d’une grande personne à proximité, surtout pour les enfants en bas âge.
Pots de peinture

L’acrylique

Vient en premier lieu la peinture acrylique ; elle utilise des pigments et un liant (résine acrylique à laquelle on ajoute une émulsion d’eau). Elle a la particularité de dégager très peu d’odeur, sèche très vite, est facile à appliquer. Il est assez aisé d’enlever des tâches fraîches sur du tissu, simplement avec du savon d’Alep ou de Marseille, mais qui sera assez difficile à faire partir dans le cas contraire.

Pot de peinture

Le pastel gras

D’autre part, il y a le pastel gras soluble dans l’eau. Sous forme de bâtonnet, il est hydrosoluble et peut s’appliquer avec un pinceau humide. Il trouve sa limite dans le fait qu’il ne permet pas de mélanger beaucoup de couleurs, du fait que les pores du papier sont vite saturées.

La gouache

En outre, il y a la gouache qui a un pouvoir couvrant, nécessite l’utilisation de la gomme arabique ajoutée à de l’eau et a la particularité d’être opaque. Le matériel tâché est d’un nettoyage facile et les pots ou tubes de gouaches secs peuvent encore être utilisés lorsqu’on y ajoute de l’eau. Cependant, les pigments entrant dans sa composition peuvent être très toxiques (vert de malachite, plomb, chrome…) et il faut éviter leur contact avec la langue, la peau…

L’aquarelle

Le dernier et non des moindres, l’ aquarelle, représente un choix non négligeable. Comme la gouache, elle utilise de l’eau gommée et des pigments broyés finement, mais avec la différence qu’elle est transparente. Avec l’ aquarelle, il est possible d’exécuter une technique rapidement (mouillée ou sèche) et le matériel nécessaire n’est pas encombrant ; ce qui fait qu’elle paraît la plus adaptée pour un enfant.

Le matériel nécessaire

Primo, il serait mieux de poser une matière couvrante, exemple une matière plastique, en dessous du support à peindre, ceci afin de limiter les tâches. Après, lui faire porter un tablier en plastique, à manches longues de préférence, pour protéger ses habits. En outre, préparer les outils nécessaires: peinture, pinceau, éponge, papier, carton ou tout autre support à peindre, scotch si papier à fixer à une vitre, pot contenant de l’eau, chevalet…
Les enfants et la peinture

L’initiation proprement dite

Il convient de lui montrer les premiers gestes, par exemple tremper le pinceau dans le godet puis peindre sur le support, mélanger les couleurs…Ensuite, laisser son imagination porter ses fruits tout en le conseillant si le besoin se présente. D’autre part, vous pouvez user de la technique au pochoir: choisir une image facile à peindre comme une pomme, une banane, un chat, un papillon… A l’aide d’une paire de ciseaux ou d’un cutter, vous découpez la figure intérieure pour ne laisser que le contour dans le carton ou le papier; après vous faites peindre au bambin dans cette forme obtenue, au pinceau ou à l’éponge et c’est sûr que le résultat obtenu l’émerveillera.

Dans l’art de peindre, il n’y a que votre imagination comme limite. Aussi, faites un peu de recherche pour trouver de bonnes idées, afin de donner à votre rejeton l’amour de l’art, de développer sa créativité et pourquoi pas, faire de lui un futur Léonard de Vinci ou un Pablo Picasso.

Crédits photo :
© drubig-photo – Fotolia.com
© vizafoto – Fotolia.com
© Vladislav Kochelaevs – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *